Projets et investissements


Etude d’impact économique et sociale de l’hôpital sur son territoire de santé.

Le centre hospitalier n’est pas seulement un acteur de la santé des arédiens, il est aussi un acteur majeur dans la vie économique et sociale de ce territoire. Le travail mené pendant la fin de l’année 2016 par la CCI et le centre hospitalier, à partir des données internes de l’établissement mais aussi de ses patients et fournisseurs en atteste.

L’étude révèle pour l’année 2015 que le centre hospitalier de Saint-Yrieix a un rôle pivot, un positionnement important :

  • Au total, l’impact économique du centre hospitalier de Saint-Yrieix est estimé à environ 36.000.000,00 d’euros sur son territoire de santé ;
  • Au total, l’impact social représente environ 720 ETP (Equivalent Temps Plein) sur son territoire de santé.

L’ensemble des activités du centre hospitalier de Saint-Yrieix, de soins majoritairement, mais aussi de son institut de formation, créent donc une attractivité et une économie importantes, qui n’avaient jamais été évaluées jusqu’à présent.

Le centre hospitalier de Saint-Yrieix est le troisième, après Nice et Limoges, à proposer cet instantané sur l’impact d’un centre hospitalier sur son territoire de santé.

Télécharger l’étude complète en cliquant sur ce lien

Projet d’établissement

Le  projet d’établissement détermine les orientations stratégiques de l’hôpital pour les années 2012 à 2016.

Ce projet d’établissement définit, sur la base du projet médical, la politique générale de l’établissement et ses ambitions pour cinq ans. Il comporte un programme de prise en charge des patients en cohérence avec le projet médical et un projet social. Ce projet d’établissement répond à des objectifs importants comme l’amélioration de l’accueil des patients et de la qualité des soins, et le renforcement de l’activité de l’hôpital sur son territoire de santé. Son élaboration a associé de nombreux acteurs hospitaliers mais également la population par des réunions publiques.

télécharger la plaquette des projets 2012 – 2016

télécharger la plaquette présentant les actions mises en oeuvre en 2012

télécharger la plaquette présentant les actions mises en oeuvre en 2013

télécharger la plaquette présentant les actions mises en œuvre en 2014

télécharger la plaquette présentant les actions mises en œuvre en 2015

Nouvel EHPAD de 76 places

Le centre hospitalier de Saint-Yrieix vient d’inaugurer son nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 76 places, dans lequel est installée une partie des places d’EHPAD de l’établissement déjà existantes (42 lits) et 34 places complémentaires autorisées par le Conseil Général et l’Agence Régionale de Santé.

Cet EHPAD propose des prestations et des services diversifiés et complets pour les personnes âgées dépendantes, mais également pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentées, dans le cadre du plan national Alzheimer 2008-2012, puisqu’il disposera d’une Unité Alzheimer d’une capacité totale de 20 places, spécifiquement adaptées à l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées  et d’un pôle d’activités de soins adaptés (PASA), permettant d’accueillir dans la journée les résidents de l’EHPAD ayant des troubles du comportement.

L’environnement architectural proposé aux résidents est accueillant et chaleureux et propice à une vie sociale et affective riche et stimulante. L’établissement apporte aux résidents, comme il le fait déjà, le soutien de professionnels qualifiés et sensibilisés aux questions du grand âge, ainsi que de spécialités diverses (ergothérapeute, psychomotricien, psychologue, etc…).

Le bâtiment accueille également, au rez-de-chaussée, un plateau de consultations de spécialités, et de nouvelles activités autour d’un secrétariat, d’une salle d’attente commune et d’une salle de réunions :

  • des consultations d’ophtalmologie et salle d’examens d’ophtalmologie,
  • des consultations d’endocrinologie et de diabétologie,
  • des consultations d’anesthésie
  • des consultations de gastro-entérologie,
  • des consultations de médecine générale,
  • des consultations de dépistage des apnées du sommeil,
  • un cabinet libéral infirmier,
  • un cabinet libéral d’hypnothérapie,
  • les locaux du service d’hospitalisation à domicile (HAD).

Ces nouveaux locaux permettent notamment de donner plus d’espace au plateau actuel de consultations de spécialités médicales et chirurgicales du centre hospitalier qui accueille plus de trente spécialités et qui, en forte croissance, avait besoin de locaux supplémentaires.

Les travaux de restructuration de l’aile nord du bâtiment principal :

  • Présentation  de l’opération de restructuration

Les travaux de restructuration de l’aile nord de l’hôpital vont débuter à partir de la fin du mois de septembre. Ces travaux vont concerner successivement les trois services suivants :

–        l’unité de soins de longue durée (USLD),

–        le service de médecine polyvalente,

–        le service de soins suite et de réadaptation (SSR).

Cette opération de restructuration vise :

–        à installer les 40 lits d’USLD au rez-de-chaussée (niveau 1) du bâtiment dans une unité d’hébergement comportant des chambres à un lit avec cabinets de toilettes complets.

–        à réaménager le service de médecine polyvalente en augmentant le nombre de chambres à un lit avec des cabinets de toilette complets, au 2ème niveau,

–        à regrouper les 37 lits de soins de suite et de réadaptation sur un même niveau au dernier étage, permettant un accès direct au nouveau service de rééducation situé sur le même niveau dans le nouveau bâtiment et accessible par la passerelle.

Une extension sur les trois niveaux sera réalisée en prolongement de l’aile nord, afin de permettre la création de chambres individuelles supplémentaires.

C’est le groupe EIFFAGE qui est chargé de la réalisation de ces travaux.

  • Organisation  du chantier et phasage des travaux

La restructuration des services concernés se fera « en montant », étage par étage, en commençant par le niveau 1 (l’actuel SSR), puis le niveau 2 (médecine polyvalente et une partie de la médecine gériatrique), pour terminer par le niveau 3 (actuel USLD).

Au sein de chaque étage, les travaux se feront par secteur, pour permettre à chaque service restructuré de poursuivre son activité (chantier « tournant » par niveau). Il y aura donc au total six phases de travaux pour réaliser l’ensemble de la restructuration des trois niveaux (soit deux phases de travaux pour chacun des niveaux de l’établissement).

Ces six phases de travaux sont respectivement identifiées de la façon suivante :

–        niveau 1 : phase 1A et phase 1B,

–        niveau 2 : phase 2A et phase 2B,

–        niveau 3 : phase 3A et phase 3B.

  • Planning      des travaux

Les travaux vont se dérouler sur 25 mois. Ils débuteront le 29 septembre 2014 et s’achèveront en aout 2017.

Ce planning comprend les dates d’arrêt du chantier pendant les périodes de congés, les opérations de déménagement des services entre chaque phase de travaux, et les opérations de réception des travaux à chacune des phases également.

Les travaux réalisés à chaque niveau auront des impacts ponctuels sur les niveaux du dessus et du dessous. A titre d’exemple, le niveau 2 sera impacté par les travaux effectués au niveau 1 dès le début des travaux de la phase 1A, puisque les entreprises devront procéder à des travaux ponctuels de percement dans les niveaux inférieurs et / ou supérieurs, en fonction des phases.

L’organisation des services pourra être modifiée en fonction de la localisation des travaux. A titre d’exemple, certains lits de SSR seront transférés au niveau 3 dès le début des travaux, puisqu’une partie du niveau 1 où se situent actuellement les lits de SSR sera libérée pour réaliser les travaux de restructuration.

Les travaux doivent se faire en site occupé et sans arrêt de l’activité de soins.

Un groupe de travail a été constitué en interne pour organiser avec les équipes concernées par les travaux le fonctionnement des services pendant les phases de travaux. Ce groupe se réunira chaque semaine pendant la période des travaux et des comptes-rendus seront réalisés et diffusés.

 

Les commentaires sont fermés.